22ème Édition - 30 & 31 mai 2020

Chapitre 2 : La jeunesse

La deuxième course de la journée était le triathlon S (sprint). 152 féminines et 39 équipes de relais se sont jetées à l’eau 10 minutes avant les 243 hommes. Essentiellement fréquenté par de jeunes triathlètes et par des néophytes, ce triathlon offre toujours un beau spectacle.

Côté féminines, la jeunesse s’est imposée sans partage, avec 4 cadettes aux 4 premières places. La première est Charlotte Allard (Sélestat CA Tri). Le podium est complété par Eve Lecomte (Metz Triathlon), delà lauréate de l’aquathlon la veille, et par Noéline Streiff (Trimoval Molsheim).

Le Trimoval a squatté le podium hommes. C’est encore un cadet qui s’impose : Hugo Forêt. Il devance le lauréat de l’an passé, Nicolas Receveur et le junior Benjamin Ohresser.

Charlotte Allard et Hugo Forêt, 2 noms à retenir ! On retiendra également la très belle performance de Jules Ribstein (ASPTT Strasbourg). Ce paratriathlète, membre de l’équipe de France et récent vainqueur d’une Coupe du monde, s’est classé 21° à 12’ du vainqueur. Ses progrès sont manifestes et laissent présager d’un avenir international radieux. Malheureusement pour Jules et ses supporters, sa catégorie de handicap ne sera pas présente au Jeux Olympiques de Tokyo. Rendez-vous est pris à Paris en 2024.

Le relais Les E-Triathlètes, composé de Antoine Drach, Noan Lizier et Matthias Reibel a devancé le relais mixte Hager composé de Justine, Laurent et Franck Friedrich.