21ème Édition - 9 juin 2019

… alors que les inscriptions restent ouvertes.

 

Contrairement aux épreuves S et M qui affichent complet depuis longtemps, il reste encore quelques places sur la distance L, support des championnats de la ligue Grand Est. Mais avec plus de 300 inscrits à 20 jours de la manifestation, le triathlon L d’Obernai établira un nouveau record de participation.

Avant de lancer la fabrication des dossards personnalisés, nous avons réalisé une revue des inscrits afin d’y déceler les potentiels favoris. Fait rarissime qu’il est important de souligner, la liste des prétendants à la victoire paraît plus fournie chez les féminines que chez leurs homologues masculins.

La lauréate de l’édition passée, Anaïs Martin du Neuves Maisons Triathlon 54, s’élancera avec le dossard 1 et sera la triathlète à battre. La locale Sabrina Rinaldi, licenciée au Trimoval Molsheim et vainqueur du triathlon M 2017, est montée sur la distance supérieure. Laurence Buffet Senelle, du Charleville Triathlon Ardennes, sera une troisième prétendante au titre régional longue distance. La victoire au scratch est encore beaucoup plus ouverte. Les belges Céline Bastien, Stéphanie Adam et Eloïse Piron et la niçoise Charlène Camin nous promettent une course très ouverte et notamment une partie vélo des plus animées. Les publics de Benfeld et d’Obernai pourront d’ailleurs suivre les courses en direct puisque les positions des principaux favoris seront connues à tout moment grâce à leur localisation par GPS.

C’est un duel qui est annoncé chez les hommes. L’allemand Thomas Bosch s’était classé 2° de ce triathlon L d’Obernai Benfeld en 2016. Il revient avec la ferme intention de s’imposer cette année. Le francilien William Mennesson, licencié au Stade Français, s’alligne avec le même objectif, mais pour des raisons différentes. Il a dû abandonner l’an passé, alors qu’il revenait sur la tête de course, pour une erreur sur le parcours vélo. Le belge Michaël Gillain, 4° l’an passé, semble le plus à même de brouiller les cartes. Mais les triathlètes Romain Maurel (Neuves Maisons Triathlon) et Clément Bourdon (ASPTT Strasbourg Triathlon) chercheront eux aussi, au delà d’un titre de champion Grand Est, à se hisser sur le podium scratch.

Mais, comme les inscriptions, les pronostics restent ouverts. Et de nouveaux prétendants à la victoire devraient s’ajouter à la liste de départ, tant chez les hommes que chez les femmes.

Et bien entendu, tous les amateurs de triple effort sur longue distance restent les bienvenus et seront bien reçus par les organisateurs et les bénévoles des 20° Triathlons d’Obernai Benfeld. En effet cette épreuve se veut conviviale et ouverte à tous. Nous les invitons à découvrir, si besoin, les parcours natation, vélo et course du triathlon L, si exigeants et  spectaculaires,  décrits dans un précédent article.